Produits certifiés BIO
ECOCERT
Certificat N°:
2598MA0600Z1F

ECOCERT
Organisme de contrôle et de certification, ECOCERT est accrédité par le COFRAC -Comité Français d’Accréditation-, selon la norme ISO 65 (EN 45011), qui exige indépendance, compétence et impartialité, par l'USDA pour le NOP et par le NAPP pour le JAS. La marque ECOCERT est un vecteur de reconnaissance pour les professionnels désireux de valoriser une qualité supérieure. La marque ECOCERT est reconnue par les consommateurs, qui entérinent par leur confiance un symbole de sérieux, de cohérence et d’engagement


Projet Union Européen Evolution projet Arganier

Site du Citoyen reporter


Annuaire Webmaster


Subscribe to RSS Feed


Objectif Beauté.Com


Premier Annuaire Europien


Référencement


Site Mirti


Référencement


Metéo d'Agadir


Notre partenaire Web Compteur, le Meilleur service


Referencement-fr



Defense des consommateurs


annuaire


Devparadise


annuaire Les Mots Clés


Pubannuaire credit defiscalisation impots


Horoscope

 


Araignee.biz Du trafic pour votre site, augmentez votre page rank! Casino | Jeux.


huiles d'argan, ... la peau et au maintien de son hydratation

Le Quotidien du Pharmacien

Le vieillissement cutané

Le vieillissement cutané débute vers l’âge de trente ans et il s’installe à partir de quarante ans. Il est dû à un ralentissement plus ou moins fort du renouvellement cellulaire. Il est maintenant possible de le prévenir et d’en corriger les signes, mais attention de ne pas tomber dans le piège mal balisé du « rajeunir à tout prix ». Pour cela, le passage à l’officine s’avère salutaire.

Par Christine Nicolet

Quelques définitions

Les fibroblastes sont des cellules dermiques produisant les fibres de collagène et d’élastine du derme. Avec l’âge, leur durée de vie se raccourcit et leur turnover, assurant le renouvellement de l’épiderme, se ralentit. Les kératinocytes constituent la majorité des cellules de l’épiderme. Ils se différencient en permanence, de la profondeur à la surface, pour produire la kératine et ils jouent un rôle fondamental dans les mécanismes antirelâchement de la peau. Les mélanocytes sont responsables de la pigmentation de la peau. Les céramides constituent un ciment intercellulaire responsable de la solidité et de l’étanchéité du stratum corneum et assurent le maintien du taux d’hydratation. Les glycanes sont reconnus pour leurs propriétés hydrophiles, ils se comportent comme des éponges capables de capter une importante quantité d’eau dermique pour combler les espaces intercellulaires. L’acide hyaluronique est un des principaux constituants de la substance fondamentale du derme, il participe également à l’hydratation tissulaire.

Un peu de physiopathologie

Le vieillissement cutané a trois origines.

Le vieillissement intrinsèque se traduit par une diminution de l’épaisseur de la peau. Avec l’âge, les fibres de collagène commencent à s’altérer et elles diminuent en densité, en faisant perdre son élasticité au revêtement cutané et en le fragilisant. Ce type de vieillissement est lié à des anomalies chromosomiques ou enzymatiques. Il se produit une diminution de la taille de l’ADN au sein des fibroblastes, qui perdent leur capacité à se diviser. La diminution de l’activité de certaines enzymes, impliquées dans la lutte contre les radicaux libres, accélère le processus de vieillissement. Le fibroblaste est également le siège d’autres troubles enzymatiques responsables de la dégradation du tissu conjonctif (augmentation de la collagénase, diminution de l’inhibiteur des métalloprotéases).

Le vieillissement extrinsèque est lié aux UV, à la fatigue et au tabac. Contrairement au vieillissement cutané intrinsèque, il se traduit par une augmentation de l’épaisseur du derme, puis par une désorganisation des fibres élastiques et une altération du nombre et des synthèses des kératinocytes.

• Le vieillissement hormonal, contemporain de la ménopause, est lié à une carence en estrogènes. Ces hormones stimulent la prolifération des kératinocytes et la synthèse du collagène et de l’acide hyaluronique. Leur déficit se manifeste au niveau de la peau par une sécheresse intense, une fragilisation et une diminution d’épaisseur.

Les mots du conseil

Comment expliquer le relâchement cutané et la formation des rides ?

Tout commence au niveau de l’épiderme avec une diminution du taux du sébum, de sueur et du film hydrolipidique. L’attachement à la jonction derme et épiderme se relâche et s’aplatit, et ce manque de cohésion aboutit à une perte de fermeté de la peau et à la formation de plis et de ridules en surface : c’est ainsi que se forment peu à peu les rides d’expression, les rides profondes et les rides d’affaissement (ptoses dues à la pesanteur) donnant au visage des contours moins précis.

Au niveau du derme, matelas de soutien de la peau, les capillaires qui apportent les nutriments essentiels se raréfient. Le derme, appauvri en eau et en nutriments, provoque alors une perte de tonicité de la peau. Au niveau du corps, cela se traduit par un relâchement de la face postérieure des bras et de la face interne des cuisses.

Quelles sont les bonnes habitudes à prendre ?

Les moyens de ralentir le cours du vieillissement cutané commencent par une bonne gestuelle : un nettoyage quotidien et non agressif de la peau, un démaquillage soigneux, une hydratation régulière, des soins spécifiques en cure (masques hydratants et revitalisants, gommages doux, sérums redynamisants, patchs antifatigue), ainsi qu’une protection efficace vis-à-vis des rayonnements solaires, du vent et du froid. Les conditions de vie comportent une bonne hygiène avec la suppression du tabac et de l’alcool, une alimentation saine, une oxygénation corporelle (pratique d’un sport) et un sommeil suffisant.

A quel âge peut-on commencer le peeling ?

Dès 30 ans, une femme peut commencer à faire un peeling doux qui enlève les couches superficielles de la peau, lisse la peau et clarifie le teint. Il est indolore et ne dépasse pas la limite de l’épiderme. Il utilise, en général, des acides de fruits (AHA), essentiellement l’acide glycolique et lactique. Renouvelé régulièrement, il permet de conserver une peau jeune et tonique. Les peelings réalisables à domicile traitent un vieillissement débutant ou installé, mais il faut bien respecter les modes opératoires et exclure les peaux sensibles.

Quelles sont les indications du peeling médical ?

Les peelings moyens et profonds sont toujours du ressort médical. Ils sont destinés aux peaux très marquées. Ils utilisent des techniques agressives (acide trichloracétique ou glycolique plus ou moins concentré). Le peeling moyen détruit la peau jusqu’à la partie supérieure du derme, et provoque une brûlure superficielle et des croûtes pendant quelques jours. Après de tels peelings, il est interdit d’aller au soleil pendant plusieurs mois. On fait au maximum deux peelings de ce type dans sa vie.

En quoi consiste la dermabrasion ?

Cette technique de meulage de la peau met le derme à nu, et elle se situe aux confins de la chirurgie. Il s’agit d’une véritable intervention avec des suites opératoires prolongées de 8 à 15 jours. On lui préfère de plus en plus le laser erbium ou CO2 ultrapulsé, ou laser resurfacting
.

Comment agissent les fillers ?

Le principe des produits de comblement (fillers) est simple : le creux de la ride est comblé par la mise en place, par voie sous-cutanée, de collagène ou d’acides hyaluroniques utilisés dans le comblement des sillons profonds, mais aussi de billes de polymère, de fils d’or, de graisse autologue (lipofilling). Il existe des produits biodégradables qui, hormis des problèmes d’intolérance passagers (hématomes, oedèmes, pigmentation), finissent par se résorber et sont éliminés par l’organisme. Il s’agit du collagène d’origine animale ou humaine et des acides hyaluroniques.

... et le Botox ?

La toxine botulique bloque de façon réversible la contraction des muscles. Elle est réservée au traitement des rides verticales frontales, entre les sourcils (rides du lion), périoculaires (patte d’oie), des sillons nasogéniens. Les injections de toxine botulique de type A (Botox) sont utilisées sans dommage, depuis de nombreuses années, dans des indications neurologiques. La prescription de Vistabel (seule disponible et autorisée contre le vieillissement cutané) est réservée aux professionnels habilités à ce type d’injections.

Les produits-conseils

Le premier soin à apporter à une peau marquée par le temps est une hydratation essentielle. Les nouvelles formulations privilégient les mélanges de tous types d’hydratants : substances occlusives (hydrocarbures), hygroscopiques (glycérol, sorbital, urée), polymères hydrophiles de poids moléculaire élevé (collagène, acide hyaluronique, chitine). Les hydratants de troisième génération interviennent en régulant le flux hydrique (association de céramides, d’Agpi et de liposomes). Certaines formules respectent le biorythme, jour et nuit, de la peau.

Les alphahydroxyacides (AHA) sont représentés par les acides malique, citrique, glycolique, lactique. Ce sont des exfoliants qui éliminent les cellules mortes de l’épiderme et accélèrent le renouvellement cellulaire, en stimulant la synthèse du collagène et de l’élastine.

La vitamine A acide et ses dérivés (rétinol, acide rétinoïque) ont des propriétés similaires avec un effet dépigmentant.

Les antiradicaux libres sont largement utilisés. Ce sont tous des antioxydants destinés à protéger les membranes cellulaires, les acides nucléiques et le tissu conjonctif de l’action destructrice des radicaux libres. Les plus employés sont les vitamines C et E, le bêtacarotène, le sélénium, les superoxydes dismutases, les fla- vonoïdes.

Certaines formules, comme Derm’Intense (Sicobel), associent un antiradicaux libres à des agents hydratants (camomille d’or + huiles de noisette et de tournesol).

Les stimulants cellulaires ont tous un effet liftant, tenseur, antirides : rétinaldéhyde, adénokine, aminokine, caféine, OPC de raisin, insaponifiables de soja et d’avocat, actifs « botox-like » (adénosine, Relaxor Bx Complex), acide hyaluronique et élastine. Certaines formules, comme la Crème intense antirides (Sicobel), associent un antiradicaux libres (camomille d’or) à des agents hydratants (huile de noisette et de tourne- sol).

Les agents antiglycation (dérivés de silicium, silanol, extraits de blé, d’orge et d’avoine) sont susceptibles de prévenir la dégradation des fibres de collagène qui se rigidifient, sous l’action d’une réaction chimique entre un sucre et une protéine (la glycation).

Les acides gras essentiels (AGE), acide linolénique et gamma-linoléique, regroupés sous le terme général de vitamine F, sont revitalisants. Ils participent à la reconstitution de la fonction barrière de la peau et au maintien de son hydratation (huiles d’argan, de bourrache, d’onagre, de soja).

• Les protecteurs vasculaires (mélilot, ginkgo biloba, ruscus) relancent la microcirculation cutanée et l’apport d’éléments nutritifs essentiels.

• Les soins anti-âge fermeté à base d’hormones sexuelles ont laissé la place aux formules à base d’isoflavones de soja (phytoestrogènes), qui freinent la perte de densité de la peau et stimulent la régénération cellulaire chez la femme ménopausée.

• Les compléments alimentaires ont aussi leur mot à dire dans la lutte anti-âge. Leur formule repose essentiellement sur l’activité antiradicalaire (bêtacarotène, vitamines C et E, sélénium et zinc). Cette action est complétée par la présence d’acides gras essentiels (AGE), de collagène, de phyto- estrogènes, de protéines et de vitamines B. Certains, plus innovants, font appel au lycopène (extrait de tomate) pour protéger les fibres de collagène et améliorer la densité de l’épiderme, aux oméga 3 pour nourrir et lisser la peau, à des extraits de fruits (raisin, myrtille, melon...), aux plantes (bourrache, thé vert, camomille...), à des produits marins (algues, tourteaux, requins...) ou encore à des complexes d’ac- tifs brevetés. Gammes OEnobiol, Innéov, Imedeen, Arkopharma, Atmaé, Bioscreen, Lierac.


NOS PRODUITS

Offre Promotionnelle: Ciliquez ICI


Nos coordonnées

EFAS, Capital social : 250.000,00 dirhams - Identification Fiscale, IF:06950233 - Registre de Commerce: 3103

N° patente: 48866091 - Sécurité Sociale CNSS : 7112395 - Agrément d'exportation (EACCE) : 4095

Nom de la banque

BANQUE POPULAIRE Centre sud

Agence

HASSANIA

Adresse

Avenu Hassan I , CP : 80.000 Agadir, Maroc

Code Banque

101

Code Guichet

010

Numéro de compte

21211 8096150 001 4

Clé RIB

69

IBAN

101 010 21211 8096150 0014 69

BIC

BCPOMAMC

Détenteur du compte

Entreprise Féminine Rurale d’Economie Sociale .Sarl

Le symbole d'une démarche qualité Avant-gardiste



Page d'acceuil


Welcome on the official Web site of the Rural Female Company of Social Economy


Willkommenes auf dem offiziellen Standort Web des weiblichenLandunternehmens von Sozialwirtschaft


Bienvenida en el sitio Web oficial de la Empresa Femenina Rural deEconomía Social

Localisation
Nous rendre visite

Photo du Jour
         Des femmes rurales qui militent pour améliorer les conditions de vie de leurs familles ainsi que leur statut social, à travers le Travail et l'auto-prise en charge

Femmes en Action

Cliquez pour agrandir dans une nouvelle fenêtre.
Femmes au Concassage

Cliquez pour agrandir dans une nouvelle fenêtre.
Groupe de visiteurs de notre unités de production, Etudiants de Master de Nantes
Cliquez pour agrandir dans une nouvelle fenêtre.
Groupe de visiteurs de notre unités de production, Amis Nature Autriche
Cliquez pour agrandir dans une nouvelle fenêtre.
Groupe de visiteurs de notre salle de machines, Amis Nature Autriche
Cliquez pour agrandir dans une nouvelle fenêtre.
Tagine préparé à l'huile d'Argan
Cliquez pour agrandir dans une nouvelle fenêtre.
Une salade variée préparée avec l'huile d'Argan

Copyright EFAS© 2006 - EFAS, Leader mondial de l'huile Argan cosmétique - Tous droits réservés. [Design by : argan@menara.ma