Les domaines pertinents couverts par les formations réalisées

Le cycle d'un projet

Identification, préparation, étude de faisabilité, programmation, exécution et suivi - évaluation

  Consultant de la FAO/ Maroc pour la préparation d'un référentiel et un plan de formation au profit des responsables du ministère de l'agriculture au Maroc agissant dans le cadre des projets de développement rural intégré de la petite et moyenne hydraulique (DRI-PMH), leur programmation, la préparation des termes de référence des compétences externes pour l'animation, l'établissement des contenus des programmes et leurs déroulements en salle incluant les documents pédagogiques.

 

           En cours (UTF/MOR/032/MOR) du 1/06/2005 au 30/06/2006

 

  Le programme de formation porte sur la suite d'opérations depuis la conception du projet jusqu'à sa réalisation, c'est à dire durant le "cycle du projet" qu' on peut diviser, par convention en quatre phases différentes, à savoir : Identification, préparation, évaluation ex ante et mise en œuvre. Une évaluation ex post des résultats du projet peut, à son tour, conduire à l'identification d'autres projets, ce qui ferme le cycle du projet

 La formation porte sur une présentation détaillée des techniques de la préparation, programmation, planification et suivi des projets de développement rural en se basant sur des études de cas.

 

La généralisation de l'accès à l'eau potable dans le rural

Consultant de la FAO/ Maroc pour la préparation d'un référentiel et un plan de formation sur le rural au profit des responsables et cadres de l'Office National de l'Eau Potable au Maroc. L'objectif est d'améliorer la qualité d'intervention de l'ONEP pour la mise en œuvre du programme de la généralisation de l'accès à l'eau potable en milieu rural.

 (UTF/MOR/023/MOR) du 1/7/2002 au 30/10/2002

 

Consultant de la FAO/ Maroc pour la traduction du référentiel de formation en terme de modules prioritaires de formation au profit du personnel de l'ONEP Office National de l'eau Potable chargé des projets d'adduction d'eau potable en en milieu rural, leur programmation, l'animation, l'établissement des contenus des programmes et leurs déroulements en salle incluant les supports pédagogiques.

 

(UTF/MOR/023/MOR) du 1/10/2003 au 30/3/2004

 

Les modules de formation dispensés sont :

 

 

 Le programme global des modules de formation

 

 Le développement rural

 

 La communication en milieu rural

 

 L'approche participative

 

 Place de l'eau en milieu rural

 

Le financement

des PME

Consultant de la commission européenne pour la formation des cades de l'Agence National de la Promotion de la petite et Moyenne Entreprise (ANPME) au Maroc dans le domaine du financement des entreprises incluant les documents pédagogiques.

 

En cours (Contrat cadre AMS 451) 16/05/2005 au 30/04/2007

 

Les modules de formation sont :

 

 

  Rappel des bases de la comptabilité d’entreprise, adaptée a la PME

 

  Rappel des principaux concepts de l’analyse financière, adaptée a la PME, et la construction du plan de financement

 

   Évaluations d’entreprises, techniques et résultats

 

  Prévention des difficultés des entreprises

 

Revenu et viabilité

des PME agricoles

 

 

 

 Au Maroc, le morcellement des terres agricoles s'aggrave continuellement suite aux effets de l'héritage, de la pression démographique sur la terre et des transactions immobilières, et altère d'une façon directe la politique d'Etat entamée pour l'amélioration de la production des terres agricoles.

 Conscient de la gravité de la situation, l'Etat a pris des dispositions réglementaires en vue de préserver la taille de la propriété agricole des effets néfastes du morcellement.

 Ainsi, on note, en 1995, la promulgation de la loi n°34-94 qui interdit toute opération de morcellement, à l'intérieur des périmètres d'irrigation et des périmètres de mise en valeur en bour de nature à réduire la taille de la propriété agricole au-dessous d'une superficie fixée par voie réglementaire.

 Parallèlement, la loi n°33-94 relative aux périmètres de mise en valeur en bour se réfère à la "S.M.E." pour déterminer les agriculteurs qui sont éligibles à l'exemption du paiement de la participation aux frais engagés par l'Etat dans ces périmètres.

 La méthodologie d'approche pour la détermination de la S.M.E. "la Superficie Minimum d’Exploitation" des propriétés agricoles situées en sec a été élaborée en 1989 par  Monsieur Mohammed BAJEDDI, en qualité de consultant de la F.A.O. Cette méthodologie a été testée dans la région de Ben Slimane pour s'assurer de sa véracité.

 En 1990, la direction technique de la F.A.O. à  Rome estimait que la méthodologie d’approche telle qu’elle est définie constitue un outil de valeur pour la formulation effective de politique d’utilisation des sols et peut être valablement présentée à d’autres pays. En octobre 1993, cette méthodologie a été éditée par la F.A.O. sous forme de publication sous le N° M/U9178F/1/6.93/150. C’est à la suite de cette évaluation que le ministère de l’agriculture a décidé en 1991 de réaliser l’étude pour le calcul de la "S.M.E.", selon la méthodologie précitée de la F.A.O., au niveau de l’ensemble des Directions Provinciales de l'Agriculture (DPA).

 Après l'appréciation de la Division Technique de la F.A.O. à Rome, le Ministère de l'Agriculture a décidé, en 1991, d'adapter la méthodologie d'approche générale et de réaliser des enquêtes au niveau de l'ensemble des zones agro-écologiques du Maroc.

 A cet effet,  l'étude a été réalisée au niveau de 35  (DPA) au Maroc. La mise en œuvre de l'étude a été assurée par le personnel des DPA qui était formé par Mohammed Bajeddi pour cette tâche aux différents stades de la réalisation de l'étude.

 

 Période de la formation : 1991 à 2005

Contenus du cours

 

Contrôle de gestion des

PME agricoles

Chef de bureau du contrôle de la gestion des coopératives agricoles chargé de la préparation du plan comptable des PME agricoles, notamment, les 700 coopératives de la réforme agraire ; la préparation d'un manuel de gestion des PME agricoles et la formation de 700 comptables et gestionnaires des coopératives de la réforme agraire.

(Ministère de l'agriculture et de la réforme agraire – DVRA - Rabat)

 Les supports pédagogiques produits :

  1. Manuel de gestion
  2. Manuel de comptabilité

 

La décentralisation du développement rural

 

La décentralisation est perçue comme le moyen adéquat pour déployer toutes les potentialités de développement en étroite relation avec le renforcement de la démocratie en tant que système d'expression des intérêts, des conflits et de médiation. C'est de cette manière que le passage d'une logique de l'offre vers une logique de la demande peut se faire. i) sous l'impulsion des bénéficiaires des politiques, ii) sans que la décentralisation produise de vides et iii) en construisant une stratégie globale, cohérente, participative et porteuse d'une logique incluant la spécialisation productive, la modernisation technologique et la création d'avantages comparatifs dynamiques, et qui ne joue pas seulement au profit des acteurs les plus forts et les mieux organisés. Cela signifie que la décentralisation doit proposer donc  la création d'une nouvelle alliance pour le développement rural durable, viable et participatif, dans lequel les populations rurales participent pleinement à l'extension des marchés ruraux, de l'épargne et de l'investissement, trois facteurs-clés dans tout processus de développement rural.

Le Maroc à l'image des pays en voie de développement a opté pour une politique de décentralisation , dont la mise en pratique pose des problèmes multiples.

Un programme de formation a été réalisé en 2004 au profit des cadres de l'agriculture

Pour plus de détails :   Cliquer ici (1)                       Cliquer ici (2)

 

LE FONCIER EN MILIEU RURAL

 

Le régime foncier est un élément important de l'interrelation entre la terre, l'homme et la combinaison des facteurs et moyens de production mis en œuvre pour une utilisation efficiente. Les dispositions institutionnelles et les normes socio-économiques et socioculturelles vécues durant toute l'histoire du Maroc contribuent actuellement de différentes façons à la formation d'un complexe d'interrogations en relation avec la terre et le développement agricole.

La formation porte sur les statuts fonciers, les structures foncières et la protection des ressources en sols.

Pour plus de détails sur le cours cliquer ici

 

Le Système d'aide à la gestion de l'information dans les projets de développement rural

(SAGI)

Pour prendre les décisions en connaissance de cause, il faut disposer d'informations à jour sur la situation actuelle dans la zone du projet, les différentes possibilités d'améliorer cette situation et les conséquences de chaque solution. Le rassemblement et le stockage des données sont une opération très longue à réaliser, mais ne constitue pas une fin en soi. Il importe de ménager le temps nécessaire pour interpréter ces données et les appliquer à la tâche à accomplir. Pour gérer efficacement les informations, il est essentiel de savoir où s'insère chaque opération dans le système d'information dans son ensemble, faute de quoi l'on risque de s'attacher à un élément du système n'ayant aucune incidence sur l'ensemble du projet. Aussi, il faut maintenir l'équilibre dans le système d'information : la collecte de données doit être strictement fonction de l'information nécessaire tout en maintenant l'équilibre entre l'excellence des données et le coût que suppose leur collecte.

La formation porte sur des outils d'aide à la gestion de l'information.

Pour plus de détails cliquer ici

 

Économie de l'environnement

Approche méthodologique d'analyse des instruments financiers et économiques de la régulation de l'environnement en agriculture

La formation porte sur la détermination d'une approche méthodologique pour l'analyse des instruments financiers et économiques de la régulation de l'environnement en agriculture. Cette approche sert à appréhender en profondeur "la biodiversité" dans sa grandeur et les effets directs, indirects et induits de l'activité agricole sur le milieu naturel.

Ce qui était recherché est de mettre à la disposition des spécialistes travaillant une approche méthodologique pour aborder les instruments économiques et financiers (un fil conducteur) avec des boites vides qui seront remplies en fonction de la disponibilité de l'information et de sa pertinence.

OBJET : L'objet de cette note est donc de présenter quelques axes et domaines d'analyse pour aborder le thème des IEF en agriculture en relation avec l'environnement.

OBJECTIF : L'objectif de la formation est de :

   Présenter une approche d'analyser les impacts du développement agricole défavorables à l'évolution de l'environnement ;
   Déterminer les causes et les origines de ces nuisances ;
   Proposer des instruments économiques et financiers correctifs pour assurer une meilleure protection de l'environnement tout en améliorant les niveaux de production agricole.

Le programme de formation est adapté en fonction des personnes cible.

Pour plus de détails cliquer ici

 

 

 Les études de faisabilité économique et financière des projet de traitement des eaux usées

 

 

 Les études de faisabilité des projets de réutilisations des eaux usées épurées en agriculture ou pour l'irrigation des espaces verts.

Pour plus de détails cliquer ici

 

LA VULGARISATION AGRICOLE

L'amélioration de l'efficacité et de la rentabilité des programmes de vulgarisation agricole passe, entre autres, par l'application de méthodes de vulgarisation perfectionnées et novatrices. L'expérience concrète acquise sur le terrain par le passé a mis en relief la nécessité de mieux planifier stratégiquement les programmes de vulgarisation, de les orienter en fonction des besoins et selon une optique participative, et, enfin, de les centrer sur les problèmes à résoudre. Il importe également de systématiser davantage cette planification, de même que la mise en œuvre sur le terrain et les processus de gestion, mais aussi d'en renforcer le caractère interactif et holistique.

Le présent programme de formation a pour objectifs de présenter tous les outils de la vulgarisation: méthodes participatives de vulgarisation agricole, les techniques d'élaboration et d'application d'une méthode de vulgarisation, schémas pédagogiques d'analyse des éléments conceptuels et des aspects concrets qui entourent l'application de la méthodologie de vulgarisation.

Cette formation doit amener, à la fin de la session de formation :

 

 à comprendre les outils de planification des programmes de vulgarisation ;

 

 à maîtriser les connaissances et les approches de vulgarisation ;

 

 à utiliser les techniques modernes et innovatrices de vulgarisation ;

 

 à connaître les méthodes de gestion et d'organisation des services de vulgarisation pour un meilleur encadrement des agriculteurs.

 

Pour plus de détails cliquer ici

 

Formations et séminaires

 divers

Enseignant vacataires dans plusieurs instituts publics et privés, en matière de comptabilité, analyse financière, Revenu, fiscalité, foncier agricole, décentralisation du développement rural, développement rural, approche participative, etc.

Plusieurs séminaires et tables rondes en qualité d'animateurs, modérateurs, organisateur ou participants

1980 - 2005

 

 

[Haut de page]

 
 
Tel. +212 661403064 mail. bajeddi@menara.ma